16 mai 2019

Comment négocier pour avoir le Meilleur taux ?

Le marathon pour l’obtention des conditions du meilleur financement commence dès lors que vous avez signé votre compromis ou promesse de vente pour l’acquisition de votre bien immobilier.

Le banquier prête l’attention nécessaire, et vous propose le meilleur Taux, si certaines conditions sont remplies :

  • Un dossier de demande de financement complet
  • Une acquisition en adéquation avec le marché de l’immobilier
  • Des revenus et un Taux d’endettement confortables (respect de reste à vivre)
  • Gestion des comptes Bancaire impeccable
  • Montant de l’apport personnel
  • Épargne de sécurité constituée
  • Peu ou pas d’autres crédits en cours

Voici les arguments qui seront scorés pour la proposition du crédit immobilier au meilleur taux.

Nous allons expliquer plus en détails ces composants :

1- Un dossier de demande de financement complet

Sans un dossier de demande de financement complet, la banque ne vous fera pas de proposition de Crédit Immobilier ou autres. Si la banque vous faisait une proposition à ce moment, elle deviendrait valable lorsque vous compléterez votre dossier de demande. Ceci veut dire que si entre temps le taux venait à augmenter, votre proposition en serait impactée.

2- Une acquisition en adéquation avec le marché de l’immobilier

La banque, au moment de financer votre projet d’acquisition, considère qu’elle prend un risque. Son objectif est alors de réduire au maximum ce risque. Pour se faire, en liaison avec un notaire ou en se basant sur l’historique des financements effectués , la banque va déterminer un prix au m² moyen. Votre décalage par rapport à ce prix déterminera un taux de risque. Plus ce taux est important moins la banque abondera au financement de votre projet. Par conséquent la proposition ne sera pas négociée aux meilleures conditions.

Pour connaître le prix au m² de votre acquisition adressez-vous à votre notaire. Il est a même de vous apporter la réponse et de vous rassurer sur votre acquisition. Condition à envisager avant la signature du compromis ou de la promesse de vente.

3- Des revenus et un Taux d’endettement confortables (respect de reste à vivre)

Dans l’étude de votre dossier la banque prête une attention importante à votre profil client et demande à avoir des réponses à certaines questions :

  • Quel emploi occupent les emprunteurs ?
  • Quel type de contrat de travail ont signés les emprunteurs ?
  • Quel est l’ancienneté des emprunteurs dans leurs entreprises ?
  • Quels revenus nets mensuels + primes déclarent les emprunteurs ?
  • Quelles sont les dépenses incompressibles mensuelles des emprunteurs ?
  • Quel patrimoine immobilier ou monétaire détiennent les emprunteurs ?

D’autres questions sont également importantes pour la banque, pour le calcul du taux de risque.

4- Gestion des comptes Bancaire

En effet, la banque analyse en détail vos extraits bancaires, ils ont une part importante dans la prise de décision. L’analyse prend compte essentiellement des informations suivantes :

  • Est-ce que les comptes présentent des défaillances ?
  • Est-ce que les comptes présentent des soldes débiteurs en fin de mois ?
  • Est-ce que les comptes présentent des fichages FICP ou FCI ?
  • Est-ce que les comptes présentent des prélèvements impayés?
  • Est-ce que les comptes présentent des chèques impayés ?
  • Est-ce que les comptes présentent des versements espèces non justifiés ?
  • Est-ce que les comptes présentent les virements des salaires et autres revenus ?
  • Est-ce que les comptes présentent des interventions bancaires ?
  • Est-ce que les comptes présentent des prélèvements pour d’autres crédits en cours ?

Et encore d’autres questions dont les réponses détermineront la faisabilité de votre financement.

5- Montant de l’apport personnel et l’épargne de sécurité constituée

La banque exige aujourd’hui un apport minimum de la part des acquéreurs dans le financement de leur projet d’acquisition. Dans le langage bancaire ceci représente votre participation aux risques. Il est important de ne pas injecter dans le financement la totalité de votre épargne, et de vous laisser une épargne de sécurité pour les dépenses imprévues.

En général, la banque vous demandera 15 à 20 % du financement en apport personnel. Dans la balance de décision cet argument à sa place et permet aussi de négocier des meilleures conditions de taux.

6- Stratégie de montage de Dossier de demande de financement

Chaque dossier de demande de financement doit être en adéquation avec l’acquisition et le profil des acquéreurs. Un montage de financement mal effectué pourrait être préjudiciable à l’obtention de meilleures conditions de taux. A ce titre Meilleur Finance après l’analyse de votre demande effectue les démarches de négociation avec la meilleure stratégie d’approche pour vous.

SHARE:
Emprunt 0 Replies to “Comment négocier pour avoir le Meilleur taux ?”