2 juin 2020

Investissement passif : Quelles sont les bonnes pratiques d’investissement ?

Les investisseurs se demandent souvent s’il est préférable d’opter pour un investissement passif ou plutôt un fonds géré activement. En effet, ce n’est pas toujours évident de trancher sur la question. Toutefois, l’investissement passif se démarque par ses nombreux avantages comme le fait qu’il est très peu chronophage et aussi qu’il permet de déléguer la gestion à un organisme spécialisé. Mais quelles sont alors les bonnes pratiques d’investissement qui permet d’assurer le meilleur rendement dans un investissement passif ?

Diversifier ses placements

La gestion passive a pour principal objectif de capter la performance du marché. La première tactique à considérer dans le cadre d’une telle gestion est bien sûr la diversification. Celle-ci consiste à constituer un univers d’investissement le plus large possible. De cette manière, vous pouvez optimiser considérablement votre portefeuille investissement et maximiser le nombre d’actifs.

De plus, en diversifiant, votre portefeuille sera moins volatil ce qui vous permettra de limiter les risques éventuels. Si la gestion passive permet à l’investisseur de développer son patrimoine, il faut tout de même en maitriser les points clés. Vous pouvez découvrir l’essentiel sur la gestion passive à travers Epargnant 3.0 ce qui vous permettra de fructifier votre patrimoine.

Investir en bourse

L’un des points clés d’un investissement passif est les investissements en actions. En effet, l’investissement en bourse est particulièrement intéressant, car il permet de profiter de la performance des actions. De plus, les actions ont une performance de 10 % par an depuis ces cinquante dernières années.

Et même si la bourse démontre des hauts et des bas, elle reste quand même une classe d’actifs très intéressants. Sur le long terme, les actions font partie des actifs les plus performants comparés au livret par exemple, et parfois même plus que l’immobilier. Ainsi, on peut s’accorder à dire que l’investissement en actions est toujours gagnant même lorsque la situation financière est stagnante.

Profiter des enveloppes peu fiscalisées

Parmi les bonnes pratiques à appliquer lorsqu’on parle d’investissement passif, investir dans les enveloppes peu fiscalisées est tout à fait intéressant. En effet, il s’agit ici d’un des meilleurs moyens qui vous permettra de faire le maximum de profit sur votre investissement. Vous pouvez profiter de l’avantage fiscal du PEA ou Plan d’Epargne en Actions.

Non seulement il n’y a plus d’impôt, mais uniquement des prélèvements sociaux, mais en plus les frais sont assez contenus si vous passez par une banque en ligne ou encore un courtier en ligne spécialisé. De nombreux ETF sont éligibles à l’enveloppe du PEA et représentent ainsi de véritables opportunités.

Investir progressivement et en fonction de son horizon de temps

L’investissement progressif est également l’une des clés importantes de la gestion passive. Il faut s’accorder à dire qu’il est difficile de prévoir ce que nous réserve le marché ou aussi d’anticiper les mouvements de hausse ou de baisse.

Pour faire face à cette incertitude, le mieux est de toujours pratiquer un investissement programmé et progressif. En effet, il s’agit ici de préparer votre entrée sur le marché sur une échelle de temps étendue. Par exemple, donnez-vous un délai entre 6 à 12 mois pour atteindre votre budget risque défini au point 1.

SHARE:
Investissement 0 Replies to “Investissement passif : Quelles sont les bonnes pratiques d’investissement ?”